Conseils Aide et Action contre la Toxicomanie
Drogue et toxicomanie - Aide jeunes et parents - Information - Prévention
Rubriques
Trouver de l'aide     Donnez votre avis    Retour accueil
 
 
 
  Les drogues
  La législation
 
 
 
 
 
 
  Carte du site

Le Coin des Jeunes

> Idées et conseils
>
Vrai ou Faux
  -
Toxicomanie
  - Cannabis
  - Alcool
  - Tabac
> En bref
  -
Les drogues
  - Les dépresseurs
  - Les stimulants
  - Les perturbateurs

Les effets du tabac


 Le tabac n'est pas une drogue 

 FAUX  : Le tabac répond à la définition des drogues : Il modifie l'activité mentale, les sensations, le comportement, et provoque des troubles physiques et psychiques.
Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'alcool et le tabac sont des drogues.
Ce sont des drogues dont l'usage est légal en France mais dont la production et la vente sont réglementées.


 La cigarette aide à se concentrer 

 FAUX  : La nicotine stimule dans un premier temps la production d'adrénaline et a un effet "éveillant".
Mais, très vite, la baisse de l'oxygénation cérébrale entraîne fatigue, somnolence, maux de tête et ralentissement des réflexes. Tous ces effets empêchent toute concentration.


 Le tabac calme les angoisses 

 FAUX  : Ce n'est qu'une apparence. Le tabac accélère au contraire les battements du coeur et fait monter la pression artérielle.


 Fumer n'empêche pas de faire du sport 

 VRAI  : .....mais fumer diminue l'apport d'oxygène au niveau des muscles donc diminue les aptitudes physiques et les performances, en particulier dans les disciplines sportives qui nécessitent des efforts soutenus.


 Fumer donne une contenance et plus d'allure 

 FAUX  : Fumer ne fait qu'occuper les mains et ne donne pas meilleure allure. Surtout si l'on a l'haleine fétide, la peau ternie ou les dents jaunies par la fumée. Celà ne cache pas l'émotivité qui transparait par bien d'autres gestes ou mimiques.
Mais pourquoi tricher ? d'autant que celà ne trompe personne. L'émotivité et la timidité font partie de notre nature et peuvent rendre attachant.


 Fumer, ça fait plus viril et plus mûr 

 FAUX  : La virilité et la maturité n'ont jamais été produits par quelques bouffées de cigarette et personne n'est dupe. Une telle croyance est plutôt la preuve d'un manque flagrant de maturité, d'autant que le tabac a un effet négatif notoire sur la virilité.


 Le tabac empêche de grossir 

 VRAI  et  FAUX  : Ce constat provient du fait que ceux qui tentent d'arrêter de fumer prennent très souvent du poids.
En effet le tabagisme accélère le métabolisme de base. En arrêtant, le métabolisme ralentit. Pour ne pas prendre de poids la personne qui cesse de fumer devrait couper son apport en calories de 10 calories par cigarette fumée par jour. Donc pour un paquet de cigarettes par jour il faut couper d'au moins 200 calories.
A ceci s'ajoute un besoin de satisfaire la dépendance comportementale souvent compensée en grignotant au cours de la journée, ce qu'il est naturellement préférable d'éviter.

Pour ne pas grossir, il est plus sûr de ne pas fumer et de manger sainement et régulièrement.
       

Les dangers du tabac


 Fumer quelques cigarettes par jour n'est pas dangereux 

 FAUX  : Le tabac possède des milliers de composants (plus de 3000 recensés) dont :

  • La nicotine, qui possède un effet "éveillant" proche de la caféine, antidépresseur et coupe-faim. La nicotine est un excitant et un poison spécifique du système nerveux.
  • L'oxyde de carbone : La fumée de cigarette en contient plus de 3%, soit le double de la quantité trouvée dans les gaz d'échappement d'une voiture. Son taux est dix à vingt fois plus élevé dans le sang d'un fumeur que dans celui d'un non-fumeur.
  • Les goudrons qui sont la cause principale de l'apparition et du développement des cancers.
  • Les substances irritantes qui jouent un rôle important dans les infections des voies respiratoires.

Les conséquences néfastes du tabac, même chez les plus jeunes, sont :

  • Affectations respiratoires : laryngites et trachéites.
  • Altérations et coloration des dents par les goudrons, haleine désagréable, affections gingivales.
  • Inflammations et ulcérations de la muqueuse buccale et nasale, des lèvres et de la langue, des papilles gustatives, des organes vocaux, des glandes salivaires, ce qui entraîne une altération du goût et de l'odorat.
  • Ulcérations et irritations de l'oesophage et de l'estomac.
  • Altération des artères cérébrales, ce qui entraîne une diminution des capacités de la mémoire et de concentration, une baisse de la vision ou de l'audition, des maux de tête ainsi que des vertiges.
  • Altérations de l'épiderme : rides, teint terne, doigts jaunis.
  • Diminution des capacités sexuelles et de la fertilité.
  • Carences en vitamines B et C.
  • Risques sur la grossesse et l'accouchement : prématurité, troubles de la maturité, etc ...
  • Risques cardio-vasculaires deux à trois fois plus élevés chez les fumeurs que chez les non-fumeurs et dix fois plus élevés chez les femmes qui associent la prise de contraceptifs oraux (la pilule) et l'usage de tabac.
  • Bronchite Pulmonaire Chronique Obstructive ou BPCO qui oblige à vivre définitivement avec un appareillage lourd d'assistance respiratoire. La BPCO atteint sous forme sévère 100 000 personnes en France et cause 16 000 décès par an soit 44 par jour.
  • Cancers : Le tabac est associé à 30 % de l'ensemble des cancers.

 Si on fume, on a peu de chance d'en mourir 

 FAUX  : En France, 78 000 décès annuels, soit 213 par jour, sont directement imputables au tabac.

Sur ces 78 000 décès, 47 000 sont ds aux cancers et le reste  aux maladies cardio-vasculaires et aux maladies de l'appareil respiratoire dont 16 000 à la Bronchite Pulmonaire Chronique Obstructive ou BPCO .
Le tabac vient en tête de toutes les causes connues de cancer.

Enfin 50% des fumeurs meurent précocement à cause du tabac.

Le tabac est le seul produit de consommation courante qui tue la moitié de ses fidèles utilisateurs.


 Le tabac ne cause pas de dépendance, on peut arrêter quand on veut 

 FAUX  : Il suffit de constater les difficultés que rencontrent ceux qui veulent s'arrêter.

La dépendance au tabac est à la fois physique et psychique. Le fumeur régulier privé brutalement de la consommation, ressent une sensation de manque. Il est tendu, nerveux, irritable, angoissé voire déprimé. Il peut trembler et avoir des sueurs ; il lui est difficile de réprimer l'envie de reprendre une cigarette.
La dépendance psychique est une dépendance comportementale liée au fait que le fumeur associe le fait de fumer à certaines activités ou à la survenue de circonstances plaisantes ou déplaisantes.
La dépendance s'installe d'autant plus vite que le consommateur est jeune.


 Fumer ne nuit pas aux autres (tabagisme passif) 

 FAUX  : L’étude des risques liés au tabagisme passif fait depuis quelques années l’objet d’un fort investissement scientifique. Les conclusions ont été rendues en 2001.
Les données disponibles permettent maintenant d’affirmer que l’exposition passive à la fumée du tabac provoque une augmentation du risque :

  • de cancer du poumon (+ 26 % par rapport aux non-fumeurs non exposés) et d’accidents coronariens (+ 25 %, c’est la cause la plus importante en nombre de victimes) chez l’adulte ;
  • d’infections respiratoires (+ 72 % si la mère fume), d’otites à répétition (+ 48 % si les deux parents fument) et de crise d’asthme chez l’enfant ;
  • de retard de croissance intra-utérin et de petit poids de naissance (même si la mère ne fume pas mais est seulement enfumée par son entourage) chez la femme enceinte ;
  • de mort subite chez le nourrisson (risque doublé).

C’est essentiellement chez les enfants et les femmes enceintes que les risques du tabagisme passif ont été mis en évidence.

L’Académie nationale de médecine estime le nombre des décès liés au tabagisme passif à 3 000 par an.

Petite anecdote :

Un de mes amis, gros fumeur, a réussi, après beaucoup d'efforts, à arrêter de fumer. Quelques semaines après cet arrêt, ses quatre filles qui ne fumaient pas se sont toutes mises à fumer.....Elles étaient en manque et donc devenues dépendantes sans même fumer !!!


 Fumer un narguilé est peu dangereux

 FAUX  : Lorsqu'on fume avec un narguilé ou pipe à eau, on absorbe beaucoup plus de fumée et de produits toxiques qu'avec une cigarette. Le narguilé, contrairement aux idées reçues, ne filtre pas les produits toxiques.
En ce qui concerne le monoxyde de carbonne, fumer un narguilé équivaut à peu près à fumer deux paquets de cigarettes.
Passer une heure dans un bar à chicha (mélange de tabac et de mélasse) sans fumer mais en respirant la fumée ambiante équivaut à fumer 7 cigarettes.

Le tabac : loi et politique


 On peut fumer dans la cour de récréation 

 FAUX  : Depuis la loi Evin, il est interdit de fumer dans les établissements scolaires, y compris dans la cour de récréation .


 Depuis que j'ai 14 ans, je peux acheter des cigarettes 

 FAUX  : La loi 2009-879 du 21 juillet 2009 interdit la vente de tabac aux mineurs de moins de 18 ans.
En cas de non-respect de cette loi, les buralistes contrevenants sont susceptibles d'une amende de 135 €.


 Fumer dans un espace "non fumeur" peut me coûter 450 € 

 VRAI  : La loi punit d'une amende de 450 € !! toute personne qui fume dans un espace "non fumeur" et de 1500 € les restaurateurs et cafetiers qui laissent fumer dans leur établissement hors de cabines en dépression prévues à cet effet.
Il est vrai que bien peu de moyens sont mis en oeuvre pour contrôler le respect de cette loi.


 L'Etat profite de la vente des cigarettes 

 VRAI  : La France est l'un des pays où le tabac est le plus taxé.
Cependant les maladies induites par le tabac, dont les cancers, contribuent largement au déficit de la Sécurité Sociale.
Par ailleurs, il a été démontré dans plusieurs pays que la hausse du prix des cigarettes entrainait toujours une baisse de la consommation. Ce fait a également été constaté en France depuis les fortes augmentations de prix de 2003 et 2004.

 
 
 
Site "Conseils Aide et Action contre la Toxicomanie" - Tous droits réservés : © Jean-Paul CARCEL  webmestre.caat@free.fr